Centre de Diagnostic de Cancer Avancé et de Traitement

Centre de Diagnostic de Cancer Avancé et de Traitement

Introduction générale

Le cancer est l'un des problèmes les plus importants de notre époque… Le cancer est l'un des problèmes médicaux les plus importants de notre époque.  En raison de la fréquence croissante de son incidence, son importance augmentera dans la période à venir. Les pays, en s'appuyant sur des expériences internationales, élaborent des politiques contre le cancer et développent leurs propres pratiques. Dans notre pays, il est nécessaire d'identifier les cas de cancer qui peuvent être diagnostiqués précocement, de contrôler les types de cancer, d'informer le public sur le cancer par le biais de la formation continue et de l'éducation du public, de sensibiliser et de réduire la morbidité et la mortalité du cancer. Le dépistage du cancer du sein, du col de l'utérus (col de l'utérus) et du cancer colorectal (gros intestin), qui est recommandé par l'Organisation Mondiale de la Santé, est normalisé par le Ministère de la Santé avec nos normes nationales de dépistage. Lorsque  nous regardons les phases de diagnostic de ces 3 cancers actuellement, il nous ait montré que plus de la moitié des cas ont été diagnostiqués à un stade avancé. Le diagnostic à un stade précoce peut fournir une fréquence élevée de réduction et même d'éradication de la morbidité et de la mortalité des trois types de cancer. Cependant, la capacité des études de dépistage à donner les résultats souhaités est liée à la procédure de diagnostic post-dépistage ainsi qu'au programme de dépistage. Pour cette raison, le Centre de Recherches et de Pratiques en matière de santé de l'Université Baskent d'Istanbul a ouvert un Centre de Diagnostic de Cancer Avancé  et de Traitement à l'Hôpital d'Istanbul dans notre pays afin de diriger ce problème important. Le cancer est la croissance et la reproduction de manière incontrôlée ou anormale des cellules à la suite d’une lésion de l’ADN dans les cellules. Bien qu'il y ait environ 10 000 mutations dans notre corps (dans l’ADN) par jour, notre système immunitaire scanne notre corps toutes les millisecondes et détruit les cellules cancéreuses. Les cellules saines du corps ont la capacité de se diviser. Ils utilisent ces capacités pour reconstituer les cellules mortes et réparer les tissus blessés. Mais ces capacités sont également limitées. Ils ne peuvent pas être divisés à l'infini. Chaque cellule peut se subdiviser tout au long de sa vie jusqu’à un certain nombre. Une cellule saine a la capacité de savoir quand et où elle peut se diviser. En revanche, les cellules cancéreuses perdent cette conscience, commencent à se subdiviser sans aucun contrôle et elles se multiplient. Les cellules cancéreuses s'accumulent et forment des néoplasmes (tumeurs), les tumeurs peuvent comprimer, infiltrer ou détruire les tissus normaux. Si les cellules cancéreuses quittent la tumeur à partir de laquelle elles se sont formées, elles peuvent se rendre dans d'autres parties du corps par la circulation sanguine ou lymphatique. Elles forment des colonies de tumeurs où elles vont et continuent de croître. Le phénomène de cancer qui se propage ainsi à d'autres parties du corps est appelé métastase. Les cancers sont classés en fonction de l’organe où elle a commencé à se former et selon leur apparence sous le microscope. Les cancers de types différents se développent à des rythmes différents, présentant différentes formes de propagation et répondant à différents traitements. Par conséquent, différents traitements sont appliqués dans le traitement des patients cancéreux en fonction du type de cancer existant. Tous les cancers n'ont pas la même structure.

Seule une très petite partie des cellules qui mutent dans le corps provoque le cancer.

Il y a plusieurs raison à cela:

1. Les cellules mutées ont moins de viabilité que les cellules normales. C’est pourquoi elles meurent.

2. Beaucoup de cellules mutées ont encore des contrôles de rétroaction normaux ("gènes suppresseurs de tumeurs") qui empêchent la prolifération. C’est pourquoi, très peu de cellules mutantes survivantes deviennent des cellules cancéreuses.

3. Souvent, ces cellules potentiellement cancéreuses se développent et sont détruites par le système immunitaire de l'organisme avant de former un cancer.

Cancer du Poumon;

  • Toux de longue durée
  • Arrivée de sang avec la toux
  • Essoufflement

Cancer de la Peau;

  • Plaie non cicatrisée
  • Changement de forme et de couleur des grains de  beauté et verrues
  • Formation soudaine de grains de beauté et de verrues

Cancer du Sein;

  • Fermeté du sein palpable à la main
  • Retrait du mamelon vers l’intérieur
  • Coulée du mamelon
  • Changement dans la forme des seins

Cancer de la Bouche;

  • Zones blanches ou rouges dans ou autour de la bouche
  • Zones sensibles, irritées, gonflées ou épaissies dans la bouche
  • Saignement récurrent dans la bouche ou la gorge
  • Enrouement dans la voix  ou sensation de ne pouvoir rin avaler par la gorge
  • Difficultés à mâcher et à avaler
  • Difficulté dans les mouvements de la langue et de la mâchoire
  • Perte de sensation, engourdissement de la langue ou d'autres zones de la bouche
  • Gonflement dans la mâchoire supérieure ou inférieure et altération conséquente de la prothèse existante.
  • Les lésions du cancer de la bouche sont indolores au cours de la période initiale, la douleur progresse à mesure que le cancer progresse, causant des dommages aux tissus buccaux sains

Cancer de l’Utérus;

  • Saignement post ménopause
  • Fuite vaginal de cause inconnue
  • Saignement menstruel qui dure plus d'un mois, irrégularités ou saignements anormaux
  • Gonflement dans le ventre

Cancer du Colon;

  • Saignement provenant de l’anus et changement de l’habitude de défécation.
  • Maux de ventre
  • Masse dans le ventre
  • Perte de poids

Cancer de la Prostate;

  • Mictions fréquentes (surtout la nuit)
  • Miction par coupure, douloureuse et sous forme de fuite
  • Sentiment de ne pas pouvoir vider complètement la vessie
  • Difficulté à retenir son urine
  • Diminution de la puissance d'écoulement de l'urine

Tout d’abord, nous devons apprendre à ne pas avoir peur du cancer. La peur empêche d'aller chez le médecin et empêche la guérison de la maladie. Il est du devoir  uniquement des médecins d'interpréter les symptômes de la maladie Il est impératif de connaître les symptômes du cancer et de consulter immédiatement un médecin lorsque nous ressentons  l’un de ces symptômes. Même si nous ne ressentons aucune gêne, nous devons absolument faire faire un contrôle générale une fois par an. Nous ne devons pas oublier que le cancer est une maladie curable. Le taux de guérison est directement proportionnel au diagnostic précoce du cancer.

Partager sur les réseaux sociaux:

Médecins