Chirurgie cardiovasculaire

Chirurgie cardiovasculaire

Introduction générale

Nous sommes à votre service avec la pratique de mini coeur artificiel pour l'insuffisance cardiaque.

Chirurgie cardiaque pédiatrique

Grâce à l'échocardiographie fœtale réalisée pendant la grossesse et à l'échocardiographie réalisée au début de la période post-partum, le nombre de maladies cardiaques congénitales a augmenté.  Notre centre, où les bébés qui doivent être opérés pendant la période néonatale sont opérés avec succès, accepte les patients 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et l’opération des bébés peuvent être effectuée.

Unité de chirurgie cardiaque pour adultes

Notre département se concentre sur 3 principaux groupes pour les prestations chirurgicales  dans le groupe d’âge adulte.

a. Chirurgie coronaire

b. Chirurgie valvulaire

c. Chirurgie aortique

Parallèlement à l'augmentation de la durée de vie, le nombre de maladies coronariennes et valvulaires a également augmenté. Cette situation nous confronte, nous les chirurgiens à une population de patients de plus de 80 ans. Les procédures de chirurgie coronaire et valvulaire dans tous les groupes d'âge, y compris ce groupe d'âge, sont effectuées avec succès. Les unités de diagnostic et les conditions opératoires sont planifiés pour fournir une prestation  24h / 24 pour les urgences susceptibles d'être rencontrées dans le cadre des maladies coronariennes.

Unité de chirurgie vasculaire

Il a été créé pour fournir une perspective unique dans le traitement des maladies vasculaires à la fois par des méthodes chirurgicales et médicales. La diversification des options de traitement médical, dans notre pays où les maladies veineuses sont assez intenses, la mise en place de programmes spéciaux pour le traitement des maladies nécessitant des soins et un suivi à long terme font partie des pratiques.

Une unité distincte a été créée pour le traitement du syndrome postromboflebitique, du lymphœdème et de l'ulcère veineux en outre de  la thermocoagulation, de la sclérothérapie, des prestations de traitement au laser pour le traitement des varices.

Le traitement chirurgical des maladies artérielles détectées chez un nombre important de patients, et notamment l'anesthésie régionale et la chirurgie carotidienne, ont atteint le succès recherché. L'unité menant la pratique de la greffe de stent dans les anévrismes aortiques intra-abdominaux dans notre pays, continue cette procédure avec succès chez les patients qui sont encore aptes.

Traitements chirurgicaux

OPERATION  BYPASS CORONAIRE

L’opération by-passs coronaire: Il s’agit d’une intervention chirurgicale réalisée pour  éliminer le risque de sténose / d’obstruction en insérant de nouveaux vaisseaux dans les vaisseaux coronaires du cœur, pour prolonger la vie du patient  et augmenter sa qualité de vie dans la mesure où les vaisseaux ne peuvent être dégagés  ou s’obstrue à nouveau avec les méthodes non chirurgicale telles que le ballonnet / le stent, en raison de la sténose critique ou de l’obstruction des vaisseaux coronaires qui autoalimente le cœur et par conséquent  dans la mesure où la vie du patient est en danger.   

A  cet fin, les artères prélevés de la poitrine ( IMA-ITA) ou des bras ou les veines prélevées de la surface de la jambe  sont majoritairement utilisés en tant que nouveau vaisseau à accrocher au cœur.

L’opération peut être réalisée avec différentes techniques selon les caractéristiques médicales et physiques du patient.

1. Avec arrêt / sans arrêt du cœur (by-pass sur un cœur battant)

2.Avec la coupe totale / sans la coupe du sternum ( peu invasif)

3. Avec une technique robotique (pour très peu de patients)

OPERATION DE LA VALVE CARDIAQUE

Opération de la valve cardiaque : Il s’agit d’une opération faite lorsque dans le cœur humain, les valves qui régulent le flux sanguin entre le cœur et les poumons et les grosses veines et les parties  intra-intrapartum pendant que le cœur fonctionne, ne peuvent pas fonctionner en raison de diverses maladies, et lorsqu’il devient nocif pour le cœur et le corps, entraînant des risques vitaux.

Les valves aortiques et mitrales sont généralement les plus malades des 4 valves cardiaques. La troisième valve, la valve tricuspide, est moins affectée, généralement la valve mitrale est affectée par des maladies.

CHIRURGIE DE L’AORTE

Parfois, des opérations isolées ou hybrides sont effectuées d’urgence, parfois de manière planifiée  en présence de situations où le risque de décès est le plus élevé, développé à la suite d'un anévrisme athérosclérotique dégénératif ou d'une rupture (dissection) du vaisseau aortique qui sort du cœur et distribue le sang dans tout le corps.

Qu'il s'agisse d'anévrisme ou de dissection, si la maladie dans le vaisseau aortique  se situe dans la région où l'aorte sort du cœur (appelée Aorte ascendant- sortant), le traitement le plus efficace pour la section du thorax est la méthode chirurgicale. Si elle atteint un diamètre de 5.5 cm, en outre de certaines raisons particulières, l’opération est absolument  nécessaire. Dans ce cas, une réparation / un remplacement est effectué simultanément à la valve aortique et aux vaisseaux coronaires en fonction de l'état de l'aorte dilatée ou de la rupture avec la valve aortique ou en fonction de l’état des trous de sorti du vaisseau coronaire.

TRAITEMENT DE L’INSUFFISANCE CARDIAQUE

Ce qu'il faut savoir sur les méthodes de traitement chirurgical de l'insuffisance cardiaque et de la transplantation cardiaque.

a) Anévrysmectomie ventriculaire gauche

Après des crises majeures (infarctus) dans le cœur, le ballonnement (anévrisme) d'une partie du ventricule gauche perdant sa caractéristique de contraction provoque à la fois une insuffisance cardiaque et la formation de caillots dans le cœur.

L'ablation de cette partie (anévrysmectomie) et la reconstruction de l’ouverture avec un patch synthétique (endoventriculoplastie - Septoplastie) et le remodelage du cœur peuvent être réalisées.

b) Transplantation cardiaque

Une insuffisance cardiaque se développe à la suite d'un traitement insuffisant  ou de l’absence d’un traitement  dans les cas de maladie cardiaque congénitale  ou ultérieures. La dernière phase de ce long  processus (étape D)  est la phase où la vie prend fin en très peu de temps. Cette situation conduit le patient à la mort plus rapidement que de nombreux types de cancer observés dans le corps humain.

Au début et à mi-parcours de l'insuffisance cardiaque, la durée de vie est prolongée avec les traitements médicamenteux et la chirurgie cardiaque conventionnelle. Dans certains cas, certaines aides peuvent être réalisées avec des stimulateurs cardiaques (ICD-CRTD).Cependant, dans la dernière phase, ceux-ci restent pour la plupart insuffisants.

Dans ce cas, il existe de nos jours 2 options de base. Le premier d'entre eux est le système de  "Transplantation cardiaque" (Heart Transplantation) et l'autre est "le cœur artificiel"

La transplantation cardiaque ; Il s’agit de l’opération de remplacement du cœur malade par un cœur de donneur sain, si les conditions médicales sont appropriés aux examens effectués ( si l’espérance de vie est de 1 an ou moins) , dans le cas où des problèmes vitaux et des risques vitaux surviennent à la suite d’une destruction irréversible du muscle cardiaque due à diverses maladies, et suite au fait que la fonction de pompe du cœur ne répond pas aux besoins du corps.

La transplantation cardiaque : Elle ne convient pas à tous les patients car elle est effectuée sous certaines conditions. Par ailleurs,  l’approvisionnement d’un organe donneur étant très faible dans la communauté, elle ne répond pas aux besoins des patients actuels. De ce fait, la durée d’attente moyenne pour trouver un organe  dans la liste des transplantations cardiaques est de 1 an, un tiers des patients en attente décèdent avant que rien ne puisse être fait cette année-là.

Par ailleurs, le complexe tant des difficultés chirurgicales, tant les problèmes des années suivantes, entraîne une espérance de vie de 70% en 5 ans, 50% en 10 ans et 25% en 20 ans dans la période post-transplantation.

Pour ces raisons de nos jours, les systèmes cardiaques artificiels ont commencé à être une alternative à la transplantation cardiaque. Sa caractéristique pratique la plus importante est  qu’elle peut être immédiatement installé lorsqu’il en est souhaité et lorsqu’il en est nécessaire.

c)Systèmes cardiaques artificiels

De nos jours, ces systèmes, qui sont utilisés chez un nombre croissant de patients au stade final de l'insuffisance cardiaque, existent sous 2 types différents.

1. Pompes Cardiaques Artificielles (Artificial Heart Pumps)

Les pompes de soutien ventriculaire gauche (dispositif d'assistance ventriculaire gauche) sont les plus utilisés parmi les systèmes de soutien cardiaque artificiel.

Ces systèmes ont été apportés en Turquie pour la première fois en 2001  avec la démarche scientifique  du Prof. Dr.Süha Küçükaksu, avec le soutien du Prof.G.Noon et l’autorisation spéciale du Prof.Dr.M.Debakey de l’école de Médecine de Baylo à Houton en Amérique. Il a été utilisé avec succès le 11 Avril 2001 à l’Hôpital de haute spécialisation de Turquie à Ankara par le Prof. Süha Küçükaksu, le Prof.Erol Şener et le Prof.Oğuz Taşdemir. Les premières pratiques ont été faites pour garder les patients en vie jusqu'à la transplantation cardiaque (bridge to transplantation)

First turkish experience with the MicroMed DeBakey VAD®

DS Kucukaksu, E Sener, A Undar, GP Noon, O Tasdemir

Texas Heart Institute Journal 30 (2), 114.2003

En Turquie en 2002, le premier patient originaire d’Urfa, qui a survécu et pour lequel un appareil de soutien ventriculaire gauche à but de pont pour la transplantation  cardiaque ((Micromed DeBakey VAD) ) a été mise en place ,et qui mène sa vie grâce à un donneur de cœur compatible 6 mois après  son retour à la vi, mène sa vie de manière saine et de haute qualité dans sa 15ème année de la transplantation cardiaque.

2. Cœur Artificiel Total (Total Artificial Heart)

Le premier patient avec un « cœur artificiel total «  sortant de l’hôpital et vivant en Turquie depuis de longues années, a été opéré par le Prof.Dr.Süha Küçükaksu à Istanbul en 2011.

Le patient, qui vit avec un TAH de manière qualitative depuis près de 4 ans, est entré dans la littérature mondiale avec son état.

Total artificial heart for bridge to cardiac transplantation: first patient at home in Turkey

DS Küçükaksu, E Pektok, N Arat, Ö Yıldız, ZT Demirozu, F Ece, Ç Çiftçi,

Revue Turque sur la Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire  21 (4), 1032-1038.2013

Partager sur les réseaux sociaux:

Médecins