Neurologie pédiatrique

Neurologie pédiatrique

Introduction générale

Neurologie pédiatrique et domaine de traitement

La neurologie pédiatrique est une science multidisciplinaire qui vise à reconnaître et à traiter les maladies du système nerveux chez les enfants âgés de 0 à 18 ans en temps opportun et à ce que ces enfants vivent dans de meilleures conditions dans la communauté.

L'enfant est une entité en croissance et en développement, et le système nerveux est le système qui achève son développement en dernier. Les maladies neurologiques affectent non seulement les enfants, mais aussi leur famille et leur environnement proche en raison de la longue durée du traitement et de la réadaptation.

Quelles situations sont évaluées lors d'un examen de neurologie infantile?

  • Situation générale, réaction et évolution adaptées à l'âge
  • Orientation et état des connaissances
  • Tour de tête
  • Compétences de la parole et de mouvement
  • Coordination, portée et équilibre
  • Capacité de marche rapide
  • Réflexes

Les principales maladies du cerveau et du système nerveux

Les maladies du cerveau et du système nerveux sont diverses et les plus importantes sont le retard de la marche, les bébés en liberté (hypotonie) (SMA), le retard de la parole, les troubles du comportement et l'autisme, le déficit de l'attention et les convulsions (épilepsie, sara).

Dommages congénitaux

Les dommages au cerveau dus à la naissance pendant l’accouchement (paralysie cérébrale, dyparésie spastique, tétraparésie), la lésion du nerf du bras à la naissance (lésions du plexus brachial), la petitesse  (microcéphalie) et la grandeur de la circonférence de la tête sont également des causes de recours au service de neurologie pédiatrique.

Maladies intracrâniennes

Les patients présentant des lésions (qui sont une accumulation d'eau dans le cerveau (hydrocéphalie), des kystes cérébraux, une tumeur infectieuse, des saignements et un anévrisme) localisées dans la tête sont traités avec une étude multidisciplinaire et un suivi neurochirurgical.

Maux de tête chez les enfants

La plainte courante en neurologie pédiatrique est la souffrance de maux de tête  chez 40% des enfants de 7 ans et de 75% des enfants de 15 ans. La prévalence de la migraine parmi celles-ci se situe entre 3 et 10%. Des maux de tête sévères accompagnés de vomissant peuvent être dus à une autre raison (hormonale, tension artérielle, tumeur, saignement) et nécessitent une consultation urgente et des examens.

Les autres groupes de Neurologie

La faiblesse et la déformation musculaire progressive, les troubles de la marche et les maladies musculaires avec fatigue rapide constituent l'autre groupe de patients en neurologie pédiatrique. Parmi ces derniers, les plus courants sont le SMA (bébé hypotonie) et la dystrophie musculaire de Duchenne.

Quels sont les problèmes génétiques ou métaboliques qui peuvent être observés chez les enfants ?

  • Problèmes de glande thyroïdienne
  • Problèmes de métabolisme des acides aminés
  • Problèmes de métabolisme des acides organiques
  • Maladies mitochondriales
  • Anomalies chromosomiques (syndrome de Down)
  • Tableaux génétiques qui sont évidents avec des différences faciales et structurelles

NEUROLOGIE PÉDIATRIQUE

DIAGNOSTIC et PRATIQUE DE TRAITEMENT

  • Maladies du cerveau et du système nerveux
  • Le déficit de l'attention et les convulsions (épilepsie, sara).
  • Bébé en liberté (hypotonie)
  • Troubles du comportement et autisme

Dommages congénitales

  • Les dommages cérébraux  dus à la naissance (paralysie cérébrale, dyparésie spastique, tétraparésie

Maladies intracrâniennes

  • Accumulation d’eau dans le cerveau (hydrocéphalie)
  • Kyste, tumeur, saignement, ebfakt

Migraine

Les autres groupes de neurologie

  • Dystrophie musculaire de Duchenne et autres maladies musculaires

Maladies métaboliques ou génétique

  • Problèmes de glande thyroïdienne
  • Maladies du métabolisme des acides aminés
  • Anomalies chromosomiques (syndrome de Down)

GUIDE MÈRE-PÈRE (0-6 ANS)

NEUROLOGIE PÉDIATRIQUE

PÉRIODE DE 0 à 3 MOIS

  • Il a un contact œil-visage.
  • Il remarque et sourit quand  la personne d’en face lui parle.
  • En position couchée, il demande les objets avec sa tête.
  • Il fait des sons comme « agu ».
  • Il réagit au son.
  • Les bras et jambes se déplacent simultanément.
  • Il lève la tête en position couché sur le ventre.

PÉRIODE DE 4 à 6 MOIS

  • Il prend prise avec ses mains.
  • Il remarque les petits objets.
  • La durée de la position en poing des mains est écourtée.
  • Il saisit l’objet qui lui est tendu.
  • Il rit à haute voix.
  • Il observe ses mains.
  • Il maintient sa tête droite.
  • Il commence à s’assoir avec soutien.

PÉRIODE DE 7 à 12 MOIS

  • Il regarde dans la direction que vous indiquez.
  • Il sait l’applaudir et dire au revoir avec ses mains.
  • Il décrit ce qu’il veut avec des signes ou avec la voix.
  • Il passe l’objet d’une main à l’autre.
  • Il dit papa, maman.
  • Il reste quelques secondes debout.
  • Il se lève et s’assoit tout seul.

PÉRIODE DE 1 à 3 ANS (PETITE ENFANCE)

  • Il remplit et vide ses jouets dans la boite.
  • Il empile 5 à 6 cubes l’un sur l’autre.
  • Il joue à la balle en face à face.
  • Il aide aux tâches ménagères.
  • Il mange seul.
  • Il parle avec des simples mots.
  • Â 2 ans, il parle en prononçant les mots par 2.
  • Il marche correctement et sans assistance au plus tard à 15 mois.
  • Il prend un objet du sol sans prendre appui.
  • Il frappe à la balle à 2 ans.
  • Il monte les escaliers.
  • Il saute, fait des rebonds.

PÉRIODE DE 4 à 6 ANS (PÉRIODE PRÉ-SCOLARISATION)

  • Il dit les noms des objets.
  • Il trace une ligne droite.
  • Il fait une tour avec 8 cubes.
  • Il fait des phrases correctes.
  • Il s’habille, se déshabille, mange seul.
  • Il s’auto contrôle pour les toilettes.
  • Il peut se boutonner.
  • Il connait les concepts : identique, différent.
  • Il connait certaines couleurs et certains  nombres.
  • Il peut faire un dessin sans aucune aide.
  • Il peut inventer des histoires.
  • Il établit des phrases temporelles telles que passé et futur.
  • Il saute à pieds joints.
  • Il peut se tenir sur un pied pendant 8 à 10 secondes.
  • Il attrape avec la main la balle qui lui a été lancé.

L’ EEG de sommeil chez l’enfant : qu’est-ce que c’est ? Pour quels processus est-il utilisé ? L'EEG est un type de test effectué pour évaluer les ondes électriques du cerveau. Tout comme l'électrode cardiaque, c’est à dire l’EEG, il enregistre de nombreuses parties de la tête avec des câbles appelés électrodes. Cependant, dans l'EEG, les registres de flux sont enregistrés à des voltages beaucoup plus faibles et il s’agit d’une étude minutieuse et plus longue qui nécessite plus de soins techniques. Pour ce test, il convient d’avoir un technicien EEG expérimenté qui a travaillé avec des enfants, accompagné d’un neurologue pédiatrique.

L’EEG est utilisé :

  • Pour évaluer la maturation du cerveau humain en fonction de l'âge,
  • Dans les préférences médicamenteuses de certaines maladies psychiatriques,
  • Pour le diagnostic et le suivi de l'épilepsie (sara)
  • Pour le suivi des inflammations cérébrales telles que les troubles métaboliques, le coma et l'encéphalite.

Quelle est la différence entre l'EEG pour enfant  et l'EEG normal ?

L'enregistrement EEG chez l'enfant se compose de deux étapes et nécessite plus de soins et de détails. Habituellement, le test peut être problématique en raison d'un manque d’adaptation de l’enfant. Lors de l'évaluation du test, il est important de reconnaître la maturation et les artefacts de l'enfance.

A quoi faut-il faire attention avant l’examen?

On attend que l’enfant vienne à l’examen sans avoir dormis. Cette situation sera à la fois saine pour l'enregistrement du sommeil et révélera plus clairement les résultats.

Les cheveux de l'enfant doivent être propres. Les facteurs tels que le gel pour cheveux  ou la saleté affecteront la qualité d'enregistrement. Il est préférable de venir le ventre plein.

Les régions où les électrodes seront placées sont sélectionnées selon le système 10-20 déterminé internationalement. Les centres qui effectuent l’EEG  pour enfant doivent suivre cette procédure. Lors de l’enregistrement, le patient doit être à l’aise et les périodes d’éveil et de sommeil doivent être observées en fonction de la situation. La durée de préparation et d'enregistrement d'un EEG de sommeil et d’éveil dure environ 1 à 2 heures. Cette procédure ne fait absolument pas mal, mais des pleurs peuvent être observés car il provoque un malaise chez les enfants. Les enfants qui n'ont pas suffisamment sommeil peuvent avoir de la difficulté à s'endormir. Dans de tels cas, il convient que le technicien donne certains médicaments dans la mesure où ils n'affectent pas l'EEG.

Les enregistrements EEG nocturnes éveil et de sommeil ont commencé dans notre hôpital chez les enfants de 0 à 18 ans.

Partager sur les réseaux sociaux: